Pôle Prévention

Pôle Prévention

Le guide des acteurs de la prévention

Conseils aux organisateurs de manifestations

discothèque
discothèque

Voici quelques recommandations afin de prévenir les comportements à risques lors des manifestations.

Action coordonnée de tous les acteurs

Nommer un responsable prévention/sécurité au sein du comité d'organisation et prévoir les moyens pour la mise en place de mesures adaptées. Les interventions des acteurs de la prévention, du service sanitaire et des agents de sécurité doivent être coordonnées et complémentaires afin de garantir une assistance rapide et efficace.

Respecter la législation en vigueur

Le respect de la législation en vigueur vise essentiellement à protéger le public de certains risques inhérents aux rassemblements. Une attention particulière devra être portée à l'application des mesures législatives concernant la protection de la jeunesse.

  • Pas d’alcool aux moins de 16 ans!
  • Pas de spiritueux aux moins de 18 ans!

Un panneau indiquant clairement les limitations de vente d’alcool selon l’âge doit être accroché dans les stands.

Offrir des alternatives aux boissons alcoolisées (eau, boissons sans alcool) et veillez à l'application de l'article dit "article sirop" de la Loi sur les auberges :

"Les établissements qui servent des boissons alcooliques doivent offrir au moins trois boissons sans alcool comprenant une eau minérale et un jus de fruits dont le prix, pour une quantité équivalente, est inférieur à celui de la boisson alcoolique non distillée la moins chère".

Sensibiliser les équipes des bars

Les équipes des bars, bénévoles ou professionnelles, ont une responsabilité dans l’application de la législation pour la vente d’alcool. Il est important que l’organisateur les soutienne dans cette tâche parfois délicate qui consiste à servir des boissons alcoolisées tout en contrôlant différents paramètres (âge des plus jeunes et manifestation d’ébriété sévère).

Proposer un espace de détente (chill out)

Une alternative, un espace ou une salle plus calme, plus confortable qui permette aux participant-e-s de se détendre ou de discuter.

Veiller au bruit (niveau sonore, protections auditives)

Contrôler le niveau sonore et informer sur les risques qui y sont liés. Mettre des protections de l'ouïe à disposition.

Penser au développement durable (gestion des déchets, vaisselle recyclable, etc.)

Veillez à offrir de la nourriture saine et équitable dans les stands. Prévoir le recyclage des services et des verres. Proposer un système de tri des déchets clair et efficace. Rendre la manifestation accessible aux personnes qui ont des déficiences motrices, auditives ou visuelles. Choisir des sponsors qui soient favorables à la santé.

Sécuriser le retour

Le but de cette mesure est de renforcer la sécurité routière afin que chacun puisse rentrer à la maison dans les meilleures conditions possibles. Organiser la mobilité pour un retour sans problèmes (transports publics, Be my Angel).

Assurer la sécurité

Même avec une bonne organisation, il existe toujours un risque de débordements tels que coma éthylique, accidents, violence, rapports sexuels non voulus ou non protégés.

 

Six mesures pour anticiper et réagir de façon judicieuse par rapport à ces situations

  1. Anticiper les situations à risques et définir les procédures à suivre et les personnes responsables.

  2. Assurer la présence d’un groupe de sécurité identifiable et formé.

  3. Organiser un contrôle sérieux et respectueux à l’entrée (âge, bouteilles en verre, objets dangereux, drogue, …)

  4. Exclure les bouteilles en verre. Servir les boissons et les mets dans de la vaisselle incassable.

  5. Assurer un service de premiers soins durant la fête et minimiser les risques d’incendie du lieu. Informer le service hospitalier le plus proche.

  6. Contracter une assurance de responsabilité civile (RC) et une organisation de premiers soins compétente (par exemple les Samaritains de votre région).